Découvrir les facteurs de risque des maladies gingivales

Les maladies gingivales sont souvent identifiées trop tard

La paradontite peut évoluer silencieusement, même si un dentiste peut identifier les premiers signes de la maladie à un stade précoce.

Les maladies gingivales sont souvent identifiées trop tard.

Des gencives sanguinolentes constituent un signe avant coureur

Des gencives saines sont fermement attachées aux dents et ne saignent pas au toucher. Des gencives malades sont rougies, elles saignent facilement au contact et même spontanément et elles sont gonflées. La dent peut apparaître tâchée du fait de l'accumulation de la plaque dentaire.

Facteurs de risque et groupes à risque

Certains facteurs de risque augmentent la probabilité de développement et de progression de la paradontite.

Stress

Des situations de stress peuvent avoir un effet sur les gencives Les personnes souffrant de stress psychologique négligent souvent leur hygiène buccale. Cela favorise la constitution de la plaque dentaire et en conséquence l'inflammation des tissus gingivaux.

Diabète

Etant donné la présence supérieure de sucre dans le sang, le système immunitaire réagit plus fortement à l'attaque des cellules par les bactéries de la plaque dentaire sur les bords des gencives. Les diabétiques ont trois fois plus de risques de développer des maladies gingivales.

Grossesse

Au cours de la grossesse, les niveaux d'hormones changent dans le corps. Cela débouche sur des modifications de la morphologie et de la physiologie des gencives. Le risque d'inflammation des gencives et de paradontite augmente.

Pression artérielle élevée

Certains médicaments utilisés pour traiter la pression artérielle élevée (par ex. nifedipine, amlodipine, nitrendipine) peuvent provoquer une prolifération des gencives. Ce qui favorise la formation d'une plaque dentaire bactérienne et complexifie les soins dentaires.

A partir de 40 ans

Les maladies gingivales peuvent se produire n'importe quand, notamment en présence d'autres facteurs de risque tels que la cigarette ou la diabète. Toutefois, le risque de paradontite augmente considérablement avec l'âge. Des études montrent une augmentation de l'incidence des maladies gingivales avec l'âge.

Fumer

Les fumeurs souffrent entre 2,5 et 6 fois plus de maladie gingivale que les non-fumeurs. La paradontite est généralement plus grave et les chances de traitement réussi et de guérison sont plus faibles.

Test en ligne

Déterminez votre profil de risque face aux problèmes de gencives!

FAITES LE TEST